LA CONSTRUCTION ORIGINALE DU BALLON A 32 PANNEAUX

Depuis 1962 et la révolution du ballon 32 panneaux initiée par Eigil Nielsen le fondateur de la marque Select, chaque ballon de football de la marque a été conçu sur ce principe qui fait référence aujourd’hui dans le Monde. L’idée était de fabriquer un ballon bénéficiant d’une trajectoire rectiligne et prévisible et disposant de rebonds équilibrés. Pour ce faire le ballon devait être parfaitement rond, ce qui n’était pas le cas avec une la construction 18 panneaux de l’époque.

Le génie d’Eigil Nielsen fut de réunir 20 hexagones et 12 pentagones, pour un total de 32 panneaux afin de donner naissance au ballon le plus rond n’ayant jamais existé. Prouesse remarquable dans la mesure où le Prix Nobel récompensa ultérieurement la découverte par un groupe de scientifique américains mettant en évidence que les molécules de carbone, exposées à un certain rayonnement, établissent des liaisons qui les amènent à prendre une forme sphérique rappelant étonnement le ballon 32 panneaux.

Pour qu’un ballon possède une aérodynamique fiable, c’est à dire une trajectoire rectiligne et un rebond contrôlé, il est essentiel qu’il ait une rondeur optimale.

Notre meilleur ballon de football, BRILLANT SUPER, vient de subir des essais approfondis dans un tunnel aérodynamique à l’Institut des sciences du sport et de la santé de l’Université de Tsukuba au Japon. Les résultats démontrent que le BRILLANT SUPER présente des caractéristiques aérodynamiques nettement supérieures à celles des autres ballons phares utilisés en compétition. Ceci fut le cas quelque soit la marque et quelque soit le ballon !

La construction classique de ce ballon 32 panneaux fait qu’il rencontre une résistance à un point ultérieur lors de sa trajectoire dans l’air, ce qui lui permet de conserver plus longtemps sa vitesse initiale. La trajectoire stable et prévisible qui en résulte est essentielle pour les joueurs comme pour les gardiens. N’acceptant aucune concession sur la qualité de ses ballons, Select continue aujourd’hui encore à concevoir ceux-ci sur la base d’une structure 32 panneaux gage d’équilibre de qualité.



ANIMATION DE LA CONSTRUCTION DU BALLON

2 TYPES DE BALLONS de FOOTBALL : LES COUSUS MAIN ET LES Ballons par DOUBLE ASSEMBLAGE

Brillant Super : un ballon de football cousu main

Notre ballon de football BRILLANT SUPER, se caractérise par un rebond réactif amélioré, une sensation de souplesse et de légèreté. Le ballon de football se compose de cinq éléments essentiels : la surface, les coutures, la mousse, la vessie et la valve.

  • Redémarrer

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Redémarrer

  • 1

    Vessie zéro pli

  • 2

    Sous couche

  • 3

    Surface en PU

  • 4

    Valve « Double Lock »

  • 5

    Couture double noeuds

Cliquer sur les éléments pour avoir plus d’information.

Vessie zéro pli

La vessie zéro pli brevetée est faite en latex naturel haut de gamme. Le concept « Zero-Wing » vise à maximiser aussi bien la sphéricité de la vessie que celle du ballon. SELECT utilise uniquement des vessies en latex pour ses ballons, avec un point de lestage intégré à l’opposé de l’orifice de la valve. Ceci, combiné au concept « Zero Wing », garantit un équilibre parfait et un rebond réactif.

Sous couche

Pour stabiliser le ballon et assurer sa sphéricité, les 32 panneaux sont doublés avec plusieurs couches de textile. La doublure aide à ajuster la souplesse, améliore le contact entre le ballon et le pied et aide à maintenir la résistance à l’eau du ballon. La composition des matériaux utilisés pour la doublure est extrêmement importante. Nous avons accompli de nombreux essais afin de déterminer la combinaison optimale de doublures pour garantir la stabilité et les qualités au jeu du ballon.

Surface en PU

La couche extérieure du ballon est un cuir synthétique en microfibre polyuréthanne (PU). Ce cuir est formé d’une multitude de fibres PU, auxquelles le ballon de football doit sa surface robuste d’une texture uniforme.

Valve « Double Lock »

Le caoutchouc de nos valves est reconnu pour son étanchéité, et le système « Double Lock » force l’air à passer à travers deux « vannes » avant de s’échapper, ce qui permet de surpasser les exigences d’étanchéité à l’air de la FIFA.

Couture double noeuds

BRILLANT SUPER est cousu à la main. Les 32 panneaux sont réunis par 630 points de double couture et 60 points de couture en coin. Les coutures sont terminées (spécialement pour SELECT) par un double nœud. Le ballon dure ainsi plus longtemps.

Blaze DB : un ballon de football à double assemblage

BLAZE DB est un ballon de football de conception nouvelle à double assemblage avec des panneaux, qui sont à la fois cousus et collés. Le ballon de football se compose de six éléments essentiels : la vessie, la doublure, la mousse, la surface, la valve et le liage.

en savoir plus - dual bonding

  • Redémarrer

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • Redémarrer

  • 1

    Vessie

  • 2

    Sous couche

  • 3

    Mousse

  • 4

    Surface en PU

  • 5

    Valve « Double Lock »

  • 6

    Double assemblage

Cliquer sur les éléments pour avoir plus d’information.

Vessie

La vessie de ce ballon est une vessie SR renforcée avec une excellente étanchéité à l’air, une stabilité accrue et un rebond contrôlé.

Sous couche

Deux couches de textile sont contre-collées sur la couche de mousse pour accroître la stabilité.

Mousse

La mousse sous-jacente est un matériau de haute qualité de 3 mm d’épaisseur qui favorise la souplesse, la sensation de légèreté et le confort au toucher du ballon.

Surface en PU

La couche extérieure du ballon est un cuir synthétique en polyuréthanne (PU). Ce cuir est formé d’une multitude de fibres PU, auxquelles le ballon de football doit sa surface robuste d’une texture uniforme.

Valve « Double Lock »

Le caoutchouc de nos valves est reconnu pour son étanchéité, et le système « Double Lock » force l’air à passer à travers deux « vannes » avant de s’échapper, ce qui permet de surpasser les exigences d’étanchéité à l’air de la FIFA.

Double assemblage

Les panneaux sont enduits de colle sur les bords de 3 mm, puis cousus. Dans le moule chauffant, la colle est activée pour cacher les surjets. Le soudage des coutures est réalisé à la main, et la colle dans les coutures réduit considérablement l’infiltration d’eau.
^