Ballon de football à double assemblage - garantit stabilité, contrôle et souplesse



Dual bonding

Cette méthode de production consiste à coudre les 32 panneaux du ballon et en sceller les bords. La construction d’un ballon à double assemblage comprend d’abord un matériau de TPU doublé de mousse. Deux couches de textile sont ensuite contre-collées sur la couche de mousse pour accroître la stabilité. Puis, les panneaux sont enduits de colle sur les bords de 3 mm, et cousus à la main ou à la machine. La colle est activée dans le moule chauffant pour cacher les surjets, et le soudage des coutures est réalisé à la main. L’utilisation de colle pour souder les coutures réduit considérablement l’infiltration d’eau. La vessie à l’intérieur est une vessie SR avec une excellente étanchéité à l’air. Le ballon de football ainsi obtenu surpasse les autres sur les plans de la stabilité, de la souplesse et du contrôle de balle.



Animation du ballon de football à double assemblage - target db



  • Redémarrer

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • Redémarrer

  • 1

    Vessie

  • 2

    Sous couche

  • 3

    Mousse

  • 4

    Surface en PU

  • 5

    Valve « Double Lock »

  • 6

    Double assemblage

Cliquer sur les éléments pour avoir plus d’information.

Vessie

La vessie de ce ballon est une vessie SR renforcée avec une excellente étanchéité à l’air, une stabilité accrue et un rebond contrôlé.

Sous couche

Deux couches de textile sont contre-collées sur la couche de mousse pour accroître la stabilité.

Mousse

La mousse sous-jacente est un matériau de haute qualité de 3 mm d’épaisseur qui favorise la souplesse, la sensation de légèreté et le confort au toucher du ballon.

Surface en PU

La couche extérieure du ballon est un cuir synthétique en polyuréthanne (PU). Ce cuir est formé d’une multitude de fibres PU, auxquelles le ballon de football doit sa surface robuste d’une texture uniforme.

Valve « Double Lock »

Le caoutchouc de nos valves est reconnu pour son étanchéité, et le système « Double Lock » force l’air à passer à travers deux « vannes » avant de s’échapper, ce qui permet de surpasser les exigences d’étanchéité à l’air de la FIFA.

Double assemblage

Les panneaux sont enduits de colle sur les bords de 3 mm, puis cousus. Dans le moule chauffant, la colle est activée pour cacher les surjets. Le soudage des coutures est réalisé à la main, et la colle dans les coutures réduit considérablement l’infiltration d’eau.
^